Transformer la contrainte en véritable moteur de l’inspiration, son apparent ennemi intime, tel est ici le défi. La contrainte d’écriture de Poéclats, le prélèvement (chaque mot de chaque poème – sauf dans les anagrammes liminaires – a été prélevé dans l’œuvre romanesque et théâtrale de Julien Gracq), joue d'emblée, par des indices suggestifs mais réticents, avec le secret d’abord préservé autour de cette contrainte et son dévoilement : les deux citations épigraphes de Gracq livrent les indices programmateurs, les anagrammes liminaires disent tout, quoique de manière cryptée – la dernière page révélant enfin au lecteur l’exacte matrice des anagrammes initiales.

M M.-C.

«·Ce livre, entre palimpseste (le disparu sous ce qui reste) et rémanence (ce qui reste quand le tangible a disparu) se tient au bord du secret, avec vue sur lui et interdiction de le dévoiler·- le secret, si près du sacré (phonétiquement comme philosophiquement)·!·»

Jean-Louis Bernard

Martine Morillon-Carreau, née à Nantes en 1948, est membre de la Direction de rédaction collective de la revue Poésie/première et du Comité de rédaction de la revue 7 à dire. Invitée du Mercredi du Poète en octobre 2010 à Paris, elle est publiée par diverses revues·et anthologies de poésie et de nouvelles, tant françaises qu’étrangères. Poéclats, Caprice avec des ruines, est son neuvième ouvrage.

(http://m.morillon.carreau.free.fr)

Martine Morillon-Carreau

POÉCLATS (Caprice avec des ruines)

Poèmes

ISBN 978-2-35328-146-6

15,00 EUR

POECLATSN
item5a1a1a1
logo4

ÉDITINTER

Amazonmarketplace1a1a1aitem5a1a1a1